Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une Recherche ?

Accueil

Bienvenue sur mon blog de recettes

réalisées avec plaisir et gourmandise

illustrées pour beaucoup d'entre elles

et surtout... appréciées et recommandées !


N'hésitez pas à laisser vos commentaires avec vos petits plus, vos adaptations personnelles ou autres !


   Soupe au brocoli et à la mimolette vieille Petits biscuits aux graines Petits pains pizza  

 Pommes de terre rôties (potatoes) Mini flans brocoli jambon Petits pains complets aux figues

   Cannelés bordelais Tarte tatin figue & ricotta

 

 

29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Cake assez cuit? Insérez la lame d’un couteau au cœur du cake, si la lame ressort sèche alors le cake est cuit.

Eviter que le cake soit plat : bien respecter la dose de levure indiquée dans la recette et bien la mélanger à la farine.

Démoulage parfait : bien beurrer ou huiler le moule avant de verser la pâte ou bien ajouter un morceau de papier sulfurisé. Autre solution : les moules en silicone.

Repost 0
Published by Manoli - dans Trucs & Astuces
commenter cet article
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Equivalence Thermostats / Degrés Celsius / Degrés Fahrenheit

Th.1 = 30°C = 100 F

Th.2 = 60°C = 150 F

Th.3 = 90°C = 200 F

Th.4 = 120°C = 250 F

Th.5 = 150°C = 300 F

Th.6 = 180°C = 350 F

Th.7 = 210°C = 400 F

Th.8 = 240°C = 450 F

Th.9 = 270°C = 500 F

Th.10 = 300°C = 550 F

Astuce mnémotechnique pour les degrés celsius :

Th.? x30 = ?°C, par exemple Th.6 x30 = 180°C

Astuces de cuisson

Volaille : pochez-la dans l’eau bouillante avant de la rôtir, ça évacue les résidus en surface. Pour donner du goût à l’intérieur comme à l’extérieur.

Viandes : compter ¼ d’heure de cuisson pour 500 g.

Légumes verts : pour qu’ils restent verts, plongez-les 30 s à 2 mn dans l’eau bouillante salée. Egouttez-les puis plongez-les dans de l’eau glacée. Egouttez à nouveau.

Pâtes : la règle absolue = 100 g de pâtes = 1 litre d’eau bouillante = 10 g de sel.

Riz : commencez par le laver (sauf le riz à risotto surtout pas !). Couvrez-le d’eau froide et porter à ébullition. Baissez le feu et comptez 15 mn.

Repost 0
Published by Manoli - dans Trucs & Astuces
commenter cet article
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Temps de cuisson

Coque : 3 mn

Mollet : 4 mn

Sur le plat : 5 mn

Omelette : 6 mn

Dur : 10 mn

oiui

Astuces culinaires

Mayonnaise : utiliser l’huile et l’œuf à température ambiante.

Fêlure de la coquille : pour ne pas gêner la cuisson, frotter la coquille à l’endroit de la fêlure avec une tranche de citron.

Œufs pochés : ajouter un peu de vinaigre à l’eau de cuisson pour que les œufs se maintiennent bien.

Œuf dur ou frais? Il suffit de faire tourner l'oeuf sur lui même, s'il tourne comme une toupie alors l'oeuf est dur sinon il est frais.

Œuf encore frais? Pour déterminer la fraîcheur d'un oeuf, le plonger dans un bol d'eau, s'il coule il est extra frais, s'il flotte il ne l'est plus.

 

Repost 0
Published by Manoli - dans Trucs & Astuces
commenter cet article
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Poids et mesures

1 càc = 0,5 cl = 5 g de sel, sucre ; 3 g de fécule

1 càs = 1,5 cl = 15 g de sel, sucre, beurre ; 12 g de farine, riz, semoule ; 8 g de cacao

1 verre à moutarde = 15 cl = 100 g de farine ; 140 g de sucre en poudre ; 125 g de riz ; 110 g de semoule ; 120 g de cacao ; 120 g de raisins secs

1 bol = 35 cl = 225 g de farine ; 320 g de sucre en poudre ; 300 g de riz ; 260 g de cacao

Quantités à prévoir

Pour 1 personne :

Viandes, poissons, légumes frais : 150 à 200 g

Pommes de terre : 100 g

Légumes secs : 50 g

Riz : 50 g

Pâtes : 70 g

Repost 0
Published by Manoli - dans Trucs & Astuces
commenter cet article
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Ingrédients pour 4

500 g de morue, ½ verre d’huile d’olive, 3 verres de lait, 1 gousse d’ail, 1 citron, cannelle, poivre.

Préparation

Faire dessaler la morue pendant au moins 24 heures. La nettoyer soigneusement et la tailler en petits morceaux. Frotter les parois d’un plat en terre avec la gousse d’ail et y déposer la morue. Verser le lait dessus. Porter le récipient sur feu très doux et, avec une cuillère en bois, remuer la morue pour la faire fondre doucement. Quand elle colore légèrement, ajouter l’huile et encore un peu de lait. Continuer en mélangeant. A la purée obtenue, ajouter une pincée de poivre, de cannelle et le jus de citron.

A mon avis...

Le plus long est le dessalage de la morue sinon la recette est très simple et rapide. Respecter bien les 24 heures pour que la brandade ne soit pas trop salée.

Cette recette peut être complétée avec des pommes de terres.

Repost 0
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Ingrédients pour 4

1 rouelle de thon blanc de 600 g, 8 petites tomates, 2 oignons, 2 càs d’huile d’olive, 1 citron.

Pistou : 1 bouquet de basilic, 5 gousses d’ail, 50 g de parmesan râpé, 5 càs d’huile d’olive, ½ càc de gros sel.

Préparation

Effeuiller le basilic et le piler au mortier avec le gros sel, les gousses d’ail pelées et le parmesan râpé. Quand la consistance devient crémeuse, monter la sauce à l’huile d’olive comme une mayonnaise. Réserver au frais. Préchauffer le four sur th.7 (210°). Peler, épépiner et concasser grossièrement les tomates. Peler et émincer finement les oignons. Faire chauffer l’huile dans une poêle et y faire revenir les oignons et les tomates pendant environ 10 mn. Saler et poivrer. Arroser avec le jus de citron et mélanger. Verser la fondue de tomates et d’oignons dans un plat à four, poser ensuite le thon préalablement rincé et épongé. Etaler le pistou réservé à la surface du poisson et recouvrir le plat d’une feuille d’alu. Faire cuire 30 mn. Oter la feuille d’alu au dernier moment et servir très chaud.

A mon avis...

Profitez de la courte présence du thon frais sur les étals de votre poissonier ! Si vous ne trouvez pas de thon blanc, utilisez du thon rouge.

Une recette qui met parfaitement en valeur le goût prononcé de la chair de thon frais grâce au pistou très relevé également.

Repost 0
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Ingrédients pour 4

4 blancs de poulet, 5 càs d’huile d’olive, 3 càc de jus de citron, 5 feuilles de menthe, 6 feuilles de coriandre, sel et poivre, 1 boîte de taboulé.

Préparation

Préparer le taboulé et le placer au frigo 30 mn. Laver et ciseler finement les feuilles de menthe et de coriandre. Dans un petit saladier, préparer la marinade : mélanger l’huile, le citron et les feuilles. Saler et poivrer. Couper le poulet en lanières et laisser mariner environ 30 mn. Préchauffer le four en position gril. Disposer le poulet sur la plaque et faire cuire 10 mn en haut du four. Présenter le taboulé accompagné du poulet et de quelques quartiers de pamplemousse.

A mon avis...

Si vous avez le temps, préparez un taboulé maison qui sera plus savoureux.

Le taboulé accompagne très bien ce poulet mariné aux herbes et au citron, parfums qui s'associent très bien à la chair des viandes blanches.

Repost 0
Published by Manoli - dans Plats de viandes
commenter cet article
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Ingrédients pour 4

80 ml d’huile, 90 g de miel, 60 ml de sauce soja, 60 g de moutarde, 60 ml de jus de citron, 4 gousses d’ail pilées, 24 ailerons ou fricassée de poulet ou filets de poulet.

Préparation

Mélanger tous les ingrédients de la marinade. Laisser les morceaux de poulet mariner pendant une nuit au frais dans ce mélange. Faire cuire les morceaux de poulet sur une grille à four th6/7 (200°) environ 25 mn ou au barbecue. Couvrir de papier alu en cours de cuisson pour que le poulet cuise doucement.

A mon avis...

De petites bouchées de poulet qui se picorent avec plaisir. Respecter bien le temps de marinade car elle parfume à merveille la chair de poulet.

A essayer sans hésiter.

Source : Thierry Berthelier, chef du restaurant "Le moulin de Poustagnacq", Saint Paul Les Dax

Repost 0
Published by Manoli - dans Plats de viandes
commenter cet article
29 septembre 2005 4 29 /09 /septembre /2005 00:00

Ingrédients pour 4

4 osso bucco, 4 grosses carottes, 350 g de champignons, 10 oignons grelots, 1 cube de bouillon aux épices, feuilles de laurier sauce.

Préparation

Préparer tous les légumes : couper les oignons en deux, les champignons en lamelles et les carottes en rondelles. Chauffer 2 càs d’huile d’olive dans la cocotte. Faire revenir les oignons, ajouter les morceaux de viande et les faire dorer sur chaque face quelques minutes. Ajouter les champignons et les carottes. Faire fondre le cube de bouillon dans ¼ de litre d’eau et l’ajouter à la préparation. Mettre quelques feuilles de laurier sauce. Fermer la cocotte et faire cuire environ 20 mn à partir du chuchotement.

A mon avis...

Miam miam. Une de mes recettes préférées, reçue de ma mère !

Un plat d'hiver parfait qui est riche en saveurs et en parfums. Ce plat se congèle parfaitement ce qui permet de le préparer en grandes quantités !

Conserver du bouillon de cuisson dans des bacs à glaçon, bouillon maison à utiliser pour d'autres occasions !

Repost 0
Published by Manoli - dans Plats de viandes
commenter cet article
28 septembre 2005 3 28 /09 /septembre /2005 17:31

Amoureuse de la cuisine je dois cependant faire attention à ce que je mets dans mon assiette car j'ai un taux naturellement élevé de cholestérol. Le choix des produits présents dans mon assiette est donc important afin de limiter au mieux l'apport supplémentaire de cholestérol (plus ou moins présent dans les aliments).

Voici un petit rappel des produits conseillés et ceux à éviter (mais à se permettre de temps en temps si le manque est trop fort...), une liste non exhaustive mais précieuse à garder bien en mémoire ! Il n'est pas question de supprimer toutes les graisses mais de bien savoir les reconnaître.


Les "bonnes" graisses (dites insaturées)

Les huiles : olive (mais éviter les olives), tournesol, maïs, soja, noix, pépins de raisin et colza.

Les laitages : lait écrémé et yaourts allégés, margarines au tournesol ou au maïs.

Les poissons (au menu 3 fois par semaine) : tous les poissons sauf l'anguille. Les poissons gras sont recommandés (bonnes graisses et apport en oméga 3).

Les coquillages sauf en période de reproduction (laitance) et les crustacés.

Les viandes : les viandes blanches en privilégiant les morceaux maigres sans la peau pour les volailles : veau, lapin, dinde, pintade, poulet, pigeon, canard (la poule et l'oie sont déconseillées). Le jambon et le blanc d'oeuf.

Les légumes et fruits : à consommer sans modération, ils sont très bénéfiques. La pomme a la réputation d'être "anticholesterol".

L’alcool : à consommer avec modération (comme pour tout le monde d'ailleurs !), les excès étant bénéfiques au « mauvais cholestérol ».

La cuisson : adieu fritures, bonjour cuisson à l’eau, vapeur, grill et four. Pour donner un peu plus de goût, les épices, herbes et aromates seront très utiles.

Les "mauvaises" graisses (dites saturées)

Les huiles : arachide, palme et coco, saindoux, fritures.

Les laitages : lait entier, demi-écrémé et concentré, crème fraîche, yaourts au lait entier, beurre, fromages à plus de 40% de matières grasses.

Les viandes :  agneau, mouton, poule, oie et viandes rouges. Les abats et charcuteries. Le jaune d’œuf et tous ses dérivés (pâtisseries, pâtes aux oeufs, mayonnaise, etc.) est à limiter.

Les plats préparés du commerce : conserves et plats préparés, bouillons de viande, pâtisseries, gâteaux, barres chocolatées, glaces, etc.

Source : http://www.medecine-et-sante.com/

 

Bien-sûr tout ça c'est de la théorie, et dans la pratique ce n'est pas toujours aussi simple. Mais avec un peu de volonté et l'envie de respecter ces quelques règles (c'est d'ailleurs la première condition !), on trouve vite de très bonnes recettes, des astuces pour se régaler et on oublie (ou presque) que l'on surveille son alimentation.

Ce sont des habitudes culinaires à prendre car avec un peu d'imagination et d'envie de les cuisiner, les produits conseillés (ils sont quand même nombreux) recèlent de saveurs et de bonnes idées ! Lorsque l'on cuisine soit même ses petits plats, il est évidemment beaucoup plus facile de choisir les ingrédients et donc de contrôler les mauvais apports...

La variété est l'un des maîtres mots... alors à vos fourneaux !

Repost 0
Published by Manoli - dans Trucs & Astuces
commenter cet article