De retour de chez mes beaux-parents avec une fiole bouteille d'huile de noix, j'étais curieuse d'en connaître plus sur cette fameuse huile. Voici une présentation, rapide, mais instructive, sur cette huile si particulière au goût et tellement parfumée.


 

Extraction : pour obtenir 1 litre d'huile de noix il faut collecter 5 kg de noix entières (soit environ 2 kg de cerneaux). Les coques de noix sont cassées soit mécaniquement soit manuellement, mais les noix sont toujours mondées à la main. Les cerneaux sont ensuite réduits en "pâte" chauffée à 50°C maximum pour donner vie à une huile de couleur dorée.

Un concentré de noix dans une petite fiole bouteille !

Consommation : l'huile de noix se consomme crue et ne doit pas être chauffée et encore moins utilisée en friture. La consommation de cette huile est fortement conseillée pour la qualité des lipides qu'elle renferme : principalement composée d'oméga-3 (souvent sous consommés) et d'oméga-6. Ces acides gras poly-insaturés sont essentiels pour réduire le taux de mauvais cholestérol (LDL) et le taux de triglycérides. Cette huile est également une bonne source de vitamine E (protectrice contre le vieillissement de l'organisme) et de magnésium.

Une huile qui est donc tout à fait adaptée aux personnes qui surveillent leur alimentation pour cause de cholestérol élevé.

Idées d'utilisation : en assaisonnement de salades ou des légumes cuits à la vapeur, pour confectionner des bocaux marinés à l'huile, etc. Cette huile est forte en goût surtout si elle n'est pas "coupée" avec une huile neutre.

L'huile de noix qui m'a été offerte est "pure" et riche en saveurs, parfaites pour les salades...

Conservation : l'huile de noix "pure" se conserve pendant 1 an ensuite elle a tendance à rancir rapidement. Pour la protéger de la lumière, mieux vaut la conserver dans une bouteille en verre fumé et dans une pièce fraîche, à l'abri de la lumière. Si elle est entamée, elle se conserve bien au frigo.

Conservée dans une bouteille de bière en verre (de couleur foncée) depuis son extraction, j'ai mis ma huile au frigo pour mieux la conserver.

L'huile de noix, comme l'huile de colza et de soja sont fortement conseillées pour assaissonner et donner des saveurs "bénéfiques" aux plats cuisinés lorsque l'on surveille son taux de cholestérol et de triglycérides. En plus, je la trouve vraiment très agréable en goût et elle relève parfaitement des plats un peu fades. Aucune raison de s'en priver donc ! A vos salades...

 

Sources : Site Supertoinette et livre Larousse de la cuisine saine et gourmande.


Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Aidez ma Pomme !

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés